Une marraine et un parrain de coeur

20130324-145104.jpg

Je m’en rappelle encore comme si c’était hier… À la maternité à me poser LA question de la marraine et du parrain en cherchant une quelconque réponse au fond de mon assiette d’épinards bouillis (autant dire que l’image ne m’a ni inspiré ni aidé)…

Oui je voulais une marraine pour ma fille, non je ne la baptiserai pourtant pas (on oublie donc le rôle religieux), et finalement le statut de parrain et marraine n’a aucune légitimité légale selon la loi française…

Alors pourquoi je me prenais la tête? Parce que c’est légion de nommer un parrain ou parce que ça me tenait à coeur?

En fait, si je me creusais tant les méninges à trouver une justification à ma volonté de désigner parrain et marraine c’est parce qu’au fond j’y tenais vraiment (peut-être par attache inconsciente aux traditions?). J’ai pas contre tout de suite écarté le côté “responsabilités” (assumer une tutelle) de leur rôle en me concentrant sur l’aspect spirituel. Pour moi il était hors de question de choisir une personne sans réflexion simplement pour “faire plaisir” comme c’est souvent le cas. C’est comme ça qu’en y réfléchissant bien, on voulait désigner une personne chère à notre coeur qui s’intéressera à son filleul en créant un lien d’affection et de confiance. Du coup on a voulu choisir chacun un de nos proche et ainsi lui témoigner toute notre estime. C’était aussi pour nous une façon de les inviter à faire partie de notre famille. C’est comme ça qu’on a chacun demandé à deux amis fidèles de longue date d’être marraine et parrain “de coeur” – comme j’aime à le dire – en souhaitant qu’ils fassent partie du paysage émotionnel et sentimental de notre princesse.

Si le baptême catholique n’était pas possible pour moi (bébé issu de deux confessions religieuses) il n’en reste pas moins qu’il reste l’option du baptême civil (baptême républicain). Il s’agit d’une cérémonie de parrainage qui ne constitue qu’un engagement moral dépourvu de conséquence juridique. Même si, ni la cérémonie, ni le certificat n’a de valeur légale, ça reste un moment fort “d’officialisation” des statuts que partagent parents, famille, amis, et surtout les désormais marraine et parrain. Un beau souvenir et une jolie façon de les accueillir dans la famille et plus particulièrement dans la vie de leur filleule. Pour ma part je n’ai pas encore eu l’occasion de m’y pencher, mais je garde l’idée dans un petit coin de ma tête !

18 thoughts on “Une marraine et un parrain de coeur

  1. J’aurais aimé un baptême républicain pour nos enfants mais nous ne l’avons pas fait pour éviter de faire de la peine à mon beau-père qui est diacre. C’est pourtant une idée qui me plaisait beaucoup !

  2. C’est marrant, c’est notre conversation du week-end, et je voulais écrire un article sur le sujet!
    Comme toi, pas de baptême donc aucune consonnance religieuse, mais je tiens à désigner une marraine. Par contre, j’ai toujours cette idée de tutelle en cas de pépin, donc le choix est vraiment compliqué, même si cette question ne sera pas réglée dans les mois qui viennent.
    J’aime bien t

    • (j’ai tapé sur entrée trop tôt…)
      J’aime bien ta définition des parrain-marraine “de coeur”, c’est vraiment joliment dit, et proche de la vision que j’en ai 😉

    • Ha c’est marrant ça 🙂 !! Pour la tutelle, moi j’ai décidé de faire un testament parce que le certificat de parrainage n’a aucune valeur légale.. Tu me diras c’est finalement pareil pour le testament vu que c’est un juge qui va rendre un jugement et c’est pas dit qu’il suive la volonté des parents.. Chose que je trouve aberrante d’ailleurs :/ !

      • Ah, je pensais aller chez un notaire aussi, mais je me demandais si c’était attaquable justement… C’est quand même un comble qu’on puisse ne pas tenir compte de la décision des parents!! J’aimerais que la désignation du tuteur ne soit pas contestable, parce que pour nous l’idée que la petite puisse attérir dans nos familles respectives, c’est carrément l’angoisse!

      • Alors en gros le notaire nous a pris ris au nez quand on lui a parlé de testament avec volonté de tutelle pour notre enfant. Il nous a dit qu’on pouvait certes le faire mais que clairement en cas de décès l’enfant irait directement chez les grands parents et qu’ensuite un juge pourrait éventuellement consulter nos volontés testamentaires mais qu’il n’était en aucun cas tenu de s’y contraindre… Autant dire que ça n’a rien de rassurant :/.. Je me suis dit que j’allais quand même le faire en espérant que s’il nous arrivait malheur nos familles respectives seraient suffisamment respectueuses de nos volontés que pour accepter sans contester… Et j’espère très sincèrement que ça se passera sans heurts et dans le respect de chacun..

      • Ça ne me plaît pas trop ce que tu m’apprends là… mais comme tu dis il faut espérer que les gens se montrent sufisamment intelligents en cas de problème pour accepter nos volontés… N’empêche c’est vraiment mal fait ce système!!!
        merci en tout cas pour cet éclairage 😉 Bises!

  3. Comme toi, le baptême religieux n’était pas de notre “tradition” mais nous voulions distinguer parrain et marraine. Le premier pour l’introduire dans la famille, la seconde pour lui montrer l’importance du rôle. On a donc réalisé le baptême civil, avec une vraie cérémonie en mairie “sous les couleurs de la République”. Ce n’est pas reconnu, mais notre mairie tient à cette démarche et conserve dans ses archives les certificats de baptême civil, comme une trace, comme un papier officiel. Toutes les mairies ne jouent pas aussi bien le jeu. On a apprécié le moment, pris le temps à la mairie (sans doute aussi parce que nous n’étions pas coincés entre deux mariage ce samedi matin de novembre), ce fut heureux et solennel, et c’est un très bon souvenir pour nous et une fierté pour les concernés 🙂 Quant à la puce, elle a gardé le concept de “c’est ma fête” 🙂 Mais un vrai grand et bon moment en tout cas 🙂 Si tu passes le cap un jour, je te le souhaite aussi bien.

    • Merci pour ton message .. J’aime beaucoup ta façon de raconter cette journée qui semble avoir été vraiment significative !!! Ça me donne vraiment envie de le faire !

  4. “C’était aussi pour nous une façon de les inviter à faire partie de notre famille”:mais com-plè-tement!
    Lolie les appellent “parrain et marraine d’amour”.
    Pour le papa, le baptême religieux lui tient à coeur (moi je suis agnostique, hérétique car pas baptisée: un suppôt de Satan en somme! :p).
    Du coup, si baptême il y a, ce sera un baptême religieux.
    Reste à expliquer au prêtre mes “motivations” (qui existent, mais qui n’ont rien de religieuses)…
    Affaire à suivre 😉

    • Haaaa tu me diras ce qu’il en est alors 🙂 .. Pour ma part si ça ne tenait qu’à moi je l’aurais faite baptisée à l’église.. Mais finalement l’idée d’un baptême civil peut être un bon compromis ! C’est bien qu’au moins toi tu ne sois pas réfractaire a l’idée d’un baptême religieux malgré ton athéisme 😉 !!!

  5. Ici aucun bapteme ni républicain ni religieux mais mes enfant ont des parrains marraines. Un manière de dire à nos amis que notre famille c’est eux aussi. Et que l’on souhaite qu’ils accompagnent nos enfants un petit bout de chemin. D’ailleurs que ma meilleure amie m’a demandé d’être la maraine de sa fille j’ai fondu en larme et aujourd’hui j’ai encore les larmes aux yeux d’y penser (moi trop sensible?).

  6. Mes enfants sont baptisés (enfin la grande oui, le petit c’est en cours) et pour marquer davantage l’importance du parrain et de la marraine dans la vie de nos enfants, nous leur avons demandé de choisir les 2ème et 3ème prénoms! Bon, c’est un peu tard pour toi mais ça peut être une idée pour le 2ème 😉

  7. Cool je ne savais même pas que ça existait le baptême républicain ! On était en pour parler / négociations avec chéri pour savoir ce qu’on allait faire sur le sujet. J’aime aussi la tradition, la fête familiale, les marraine et parrains de coeur. J’aime moins le fait de lui “imposer” une religion à travers le baptême. Bref on va y penser nous aussi !

  8. ici on a baptisé la Chose le jour de notre mariage la veille de ses un ans. Le parrain c’est mon frère et ma belle-soeur est la marraine, mais malheureusement elle n’est pas impliquée, c’est plutôt un caprice de sa part. Nous ne sommes pas hyper pratiquant mais je ressentais le besoin d’un baptème religieux pour marquer son entrée dans la vie.

  9. Pingback: Une marraine ? Pour quoi faire ? |

Ajoutez votre grain de sel :) !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s