Serais-je capable de l’aimer autant?

20130402-164657.jpg

J’ai toujours su qu’un jour je serai maman… Je nourrissais cette envie tout secrètement au fond de moi. J’ai toujours su déceler ce quelque chose de terriblement épanouissant sur le visage d’une femme enceinte. Je voulais moi aussi connaitre cette douce sensation de porter un ventre rebondi pour tenir 9 mois plus tard l’union de notre amour contre mon coeur.

Et puis je me suis mise à m’imaginer que je ne pourrai jamais avoir d’enfant vu la dextérité (ironie ++++) avec laquelle je prenais ma pilule sans jamais avoir à courir acheter un test.

Sauf ce jour là. Ce jour, où j’ai lu : enceinte 3+. Ce petit jour, où ma vie a basculé.

J’ai commencé à l’aimer ce petit-bout-de-nous pendant ma grossesse.. D’un amour timide, unilatéral, perplexe…

Et puis, quand au bout de quelques efforts, je l’ai tenue pour la première fois tout contre mon coeur, je me suis immédiatement sentie maman, comme si je l’avais toujours été. Je l’aimais déjà d’un amour infini alors que nos regards venaient à peine de se croiser.

Un amour entier, un amour inébranlable, un amour absolu.

D’un amour si puissant, si étrange, si inexplicable, que je pense que seule une autre maman peut comprendre. Un amour que je pourrais décrire comme indivisible.

Dans mon imaginaire de petite fille je rêvais d’avoir trois enfants. Confrontée à la réalité de la maternité (entendez : à la sauvegarde de mon capital sommeil) je me dis que deux ce sera déjà pas mal.

**Je le désire ce deuxième bébé.
**Enceinte je savais déjà que je voulais revivre l’aventure.
**Quand je regarde ma fille, j’ai envie de lui offrir un frère ou une soeur…

On en parle avec le Grizzly, souvent.

Pourtant au fond de moi j’ai toujours cette petite crainte infondée? inavouée… Une petite voix que je fais taire mais qui me déstabilise pourtant… Avec toujours la même question en boucle : serais-je capable de l’aimer autant?

Je suis sûre que les deux barrettes bleues de mon prochain Clear Blue viendront balayer mes doutes… En attendant je vais peut-être arrêter les questions existentielles pour me focaliser sur quelques chose de plus pragmatique.. D’ailleurs à ce propos, qu’est ce que je vais bien pouvoir faire à manger ce soir?

38 thoughts on “Serais-je capable de l’aimer autant?

  1. C’est normal de se poser cette question, même enceinte j’avais toujours cette petit voix moi aussi, est-ce que ça sera pareil avec le second ? Ben oui et c’est même pire, je déborde d’amour ! lol L’amour s’est multiplié ! 🙂

  2. Haaaaa le fameux article dévoilé par Léa-Lou! 😉
    Il parait que l’amour se multiplie au fur et à mesure des enfants. Mais j’ai peur qu’il se divise et d’en laisser un de côté…De ne pas les aimer pareil…
    On verra le moment venu!
    Tu as des envies de deuxième? 😉

  3. C’est marrant, cette crainte ce n’est pas la mienne mais c’est celle de l’Homme et il est beaucoup plus catégorique sur ce sujet, il est persuadé qu’il ne pourra pas aimer un autre enfant.

    • Ha oui quand même.. Non j’en suis pas à ce point là.. En fait je me demande juste comment le coeur d’une maman peut arriver à aimer “autant” alors que j’ai l’impression de ne pouvoir aimer plus fort 🙂

    • La nature est bien faite … Et j’en suis sûre, même si aujourd’hui j’ai encore du mal à imaginer comment je pourrais aimer “aussi fort” que ce que j’aime déjà …

  4. En tant que maman de 3 enfants, je peux te certifier que je les aime tous plus forts que les autres 😉 Sérieusement, je pense qu’il reste toujours de la place dans notre cœur pour un autre bébé. Tu verras, les mêmes sentiments resurgiront à la naissance du deuxième !
    Sinon vous avez mangé quoi ce soir ?

    • Merci de ton message Marie ;).. Je suis persuadée aussi que je les aimerai tout autant, j’ai juste encore du mal à me projeter vu l’amour que je porte déjà à ma puce et que j’ai l’impression d’avoir atteint le summum de ma capacité.. Ma faculté m’étonnera 🙂 ! Sinon ce soir… Impro et c’était bon.. Un bon plat de pâtes forestières (oui c’est censé être le printemps mais au vu du temps… On peut continuer les repas aux tonalités hivernales hein :)) !

  5. Oh trop cool comme nouvelle ! Si ça peut te rassurer, enceinte du 2ème, je me pose encore cette question même si je sais au fond de moi que bien sûr, je l’aimerai très fort ce futur petit bout !
    Quand tu dis “aimer autant”, je dirais que l’amour ne se mesure pas 😉

    • Ha je crois que tu as touché le point sensible, c’est ça… Ça ne se mesure pas … Tout simplement 🙂 !!! En attendant vivement N2 que je puisse faire un article.. Je débooooooorde, je dégouliiiiiiiine d’amour :))

  6. Quand mon grand est né, j’ai réalisé que je l’aimais encore plus que je ne l’avais imaginé ou cru possible… De cet amour qui met les larmes aux yeux, sans raison… Et quand j’ai été prête à avoir un 2ème ça a été différent, mais je l’aime pourtant autant. Différemment. Et encore différemment pour ma 3ème. Je les aime tous, fort, fort fort mais ils sont différents et l’amour que j’ai pour eux aussi !

  7. Avec l’arrivée d’un(e) deuxième, notre coeur grandit et l’amour se démultiplie. Mais la question demeure, jusqu’à ce qu’elle vienne d’eux (“Qui tu aimes le plus?” ou “Tu l’aimes plus que moi!”)… On n’aime pas autant, car pas pareil, mais on n’aime pas moins. On aime différemment car les enfants sont différents !

    • Merci de ton passage et de ton commentaire … Je suis impatiente de vivre l’expérience et de pouvoir donner mon ressenti ensuite.. Qui j’en suis sûre rejoindra évidemment les vôtres !

  8. Je comprends tes doutes, j’avais les mêmes! Mais sois rassurée, tu l’aimeras aussi… peut-être autrement car c’est un 2e mais de toute façon, l’amour est différent d’une personne à une autre, d’un enfant à un autre… mais toujours si fort!!!

  9. J’ai les mêmes doutes, et cette même question… Mais toutes ces mamans autour de moi, dont la mienne, me rassurent là dessus : comme on te l’a si bien dit, le coeur d’une maman peut grandir à l’infini 🙂 Super pour ce projet deuxième… Ici faut d’abord que j’arrive à dépasser ma peur des longs essais, notre parcours m’a salement amochée.

  10. Avis d’une “vieille” maman de 3 enfants de 15, 13 et 10 (1/2 pour les 3), on se pose tous et toutes cette question, et je peux le dire maintenant : OUI on les aime tout autant, notre amour se multiplie à chaque fois !!!!!!!!!!!!!

  11. C’est “marrant”, parce que je ne me suis jamais posée cette question “vais-je l’aimer autant que ma fille”. Comme une évidence, pour moi, c’est OUI !!!
    Nous sommes partis ds l’aventure d’un 2è enfant, qui naitra dans 1.5 mois. Effectivement, on verra si on va jusqu’à 3, parce que je pense que 2, c déjà pas mal !!!

  12. hihi! je me posais la question jusqu’à… ce qu’on se dise qu’on en veuille qu’un! bizarre hein!! j’ai du faire le deuil dus econd mais c’est vriament venu naturellement… cela pourra bien sur changer mais je suis à, l’aise avec cette idée d’un seul alors que jusqu’au moins dernier non! (et sinon ça va la réacclimatation??)

    • Waow.. Si tu es en accord avec cette décision c’est vraiment le principal.. Et puis un enfant c’est déjà tellement de travail, soyons honnêtes 🙂 ! Sinon la réacclimatation ça va… On commence a se faire à la pluie, au vent et au froid même si évidemment j’attends avec impatiente ce foutu printemps.. Sans déconner il est ou??

  13. Je crois que c’est bien normal de se poser ce genre de question, tout comme c’est normal pour un premier enfant de se demander : “Est-ce que je vais l’aimer ??”, ce que je me demandais moi avec appréhension. Je crois qu’il ne faut pas chercher à comparer ; tu l’aimeras très certainement différemment, car il/elle sera différent, faut pas oublier que nous sommes des êtres humains, que nous devons apprendre à nous connaître, à vivre ensemble… Après, l’amour qu’on leur porte, je crois qu’on ne peut pas lutter contre ; ça prend le temps que ça prend (ou pas) pour s’installer, mais c’est là, pour sûr, de manière unique pour chacun de nos enfants 🙂
    En tout cas je te souhaite d’ores et déjà un beau résultat positif à venir 🙂

    • Merciiii ❤ !!! Tu as raison dans ton raisonnement.. En fait j’ai juste l’impression de déjà TOUT donner que j’ai du mal a imaginer que mon cœur puisse donner plus.. Même si je suis sûre que j’en serai capable, j’ai juste du mal à me projeter pour l’instant.. J’imagine que ça s’imposera naturellement le moment venu comme une évidence 🙂

  14. un amour invisible, c’est tout à fait ça !!!!! moi je n’ai pas peur de ne pas aimer un autre autant que mon bébé. J’ai juste peur que mon bébé vive mal le faite qu’il soit plus le centre de notre univers :)) c’est pour ça que je veux attendre au moins 2 ans avant de remettre la machine en route lol

    • Oui ça c’est encore toute une autre histoire .. A mon avis il faut un grand travail de préparation … Moi je suis trop impatiente d’avoir mon 2ème.. Si j’avais pu je l’aurais fait aux 1 an de ma puce.. J’avais vraiment envie qu’ils aient peu d’écart.. Maintenant je me dis que ça va viendra quand ça viendra 🙂

  15. Le cœur d’une maman n’est pas un gâteau que l’on partage… il grandit avec le nombre d’enfant que l’on a… mais je comprends ce que tu ressens au fond de toi…

  16. Bonjour, je viens de lire un de tes articles sur SO BUSY GIRLS de facebook.
    Voila donc ce qui m’a amené sur ton blog d’ou j’ai pu lire ce si bel article sur ton premier enfant…
    Si émouvant, si touchant!
    Moi même je rêve d’avoir un enfant, mais à 23 ans, 24 bientôt cette année, tous mes proches me disent que j’ai le temps, que je devrais en profité etc…
    Je trouve cela tellement pénible d’entendre toutes ces choses…
    Une de mes plus grande hantise c’est d’être stérile c’est bête mais pour moi le fait d’être venue sur cette terre c’est pour aimé et avoir des enfants…
    Si je ne pouvais en avoir je pense que cela me détruirait…
    J’ai tellement envie de ressentir ce que tu as ressentis au cour de ta grossesse et ce que tu vis chaque jour avec ton enfant.
    Je pense que quand arrive le deuxième enfant il faut lui donner autant d’amour qu’au premier… après chaque enfant est différent.
    Cela sera une autre expérience pour toi.

    Je te suit des à présent sur ton blog, sur FB et sur instagram, mais tu es en privé… J’espère que tu m’accepteras! Bises

    • Je comprends ton désir !! Et je comprends aussi ta peur d’être stérile pour l’avoir vécu !! D’où ma difficulté à y croire quand le test s’est avéré positif ! Pour ce qui est d’avoir un enfant.. Je confirme que c’est une aventure exceptionnelle .. Nous ça nous est arrivé comme ça, on en parlait mais ce n’était jamais le bon moment.. D’ailleurs je pense vraiment qu’à force d’attendre LE bon moment il ne viendra jamais.. Ma grossesse était une surprise mais finalement ce bb était plus que désiré, et je pense que c’est le plus important 🙂 !! C’est vrai qu’il faut profiter de sa jeunesse.. Mais je suis tombée enceinte a 24 ans.. Seule maman dans mon cercle d’amis, parfois les gens ont du mal à comprendre cette nouvelle vie pleine de nouvelles priorités .. Mais c’est comme ça.. Le tout est de trouver le bon compromis .. Je te souhaite de vivre en tout cas cette belle aventure qu’est la maternité 🙂 !! Gros bisous !!!

  17. Moi j’ai la honte : je me suis posé la questions avec mes chats! Est-ce qu’un jour je pourrai aimer autant que je les aime… Bon OK maintenant je trouve ça très con, ma Poupette c’est devenue le plus gros sens à ma vie et tout et tout.
    En fait, le problème c’est qu’avant leur venue, on ne les connait pas nos enfants! Une fois qu’on les connait c’est tellement évident…

    • Mdr pour les chats 🙂 mais dans le fond jpeux comprendre.. On s’y attache tellement aussi.. Et pour nos petits comme tu dis ça vient sur le moment comme une évidence !

Ajoutez votre grain de sel :) !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s