Quand le piston vient coiffer au poteau les compétences !

20130415-180918.jpg

C’était vendredi… Le téléphone sonne, il décroche, mains tremblantes..

C’était un de ces coups de téléphone qui peut faire basculer une vie… Une sonnerie qu’on attend aussi impatiemment qu’on la redoute…

Je revois son sourire à l’affichage du numéro de l’appel entrant.. Je le revois sortir de la voiture à toute vitesse, s’éclaircir la voie, répondre et s’éloigner..

Je me revois ouvrir la fenêtre essayant de capter quelques bribes d’information… Après 4 mois d’attente, des échanges de mail, des entretiens téléphoniques, un bon feeling, un costard acheté, un aller-retour sur Charleroi, une rencontre de 4h, un feeling qui se confirme… Enfin on allait avoir la réponse.

Notre vie ne tournait plus qu’autour de ça… Un oui ou un non… 3 lettres qui pouvaient tout changer… Une opportunité comme on en rencontre rarement… Un secret qu’on avait du mal à garder… Un projet qu’on avait du mal à taire. Un rêve que je me refusais d’imaginer, tant la déception aurait été grande… Pourtant tout au fond de moi, je ne parvenais plus à ne pas me projeter. Je me voyais déjà m’installer dans ce petit coin de paradis, je voyais déjà mon Grizzly reprendre les rênes de l’entreprise et assurer, je me voyais élever ma fille là bas.. Au soleil, en Afrique.. Je me voyais reprendre les traces des générations de ma famille, retrouver cette vie qui me tient tant à coeur…

Et puis je le revois se tourner vers moi et me faire non de la tête…

Ces larmes que j’aurais voulu retenir déferlent sur mes joues.. L’incompréhension, la colère et la déception se bousculent y trouvant chacune leur légitimité ! Le poste il l’avait remporté haut la main… Il le méritait… Le recruteur ne savait pas comment lui annoncer la nouvelle : ” Notre décision était prise, vous aviez le job. Mais je n’ai pas pu refuser une candidature de dernière minute.. Le grand patron nous a demandé de tout arrêter, il met son fils sur le poste “.

La sentence est tombée… Adieu jolis rêves…

Alors certes la vie ne s’arrête pas là, du boulot on en trouvera ailleurs… Mais la pilule est dure à avaler !! On en verra d’autres, le pays tout rose des Bisounours, faut s’y faire, c’est juste sur la chaine Gulli…

Life goes on !!

PS : baroudeurs dans l’âme, les destination exotiques ne nous font pas peur !! … Si vous cherchez un jeune motivé qui prend plus l’avion que le train (et qui accessoirement vient de faire ses preuves au Nigeria), je peux vous faire passer un CV 🙂 !

25 thoughts on “Quand le piston vient coiffer au poteau les compétences !

  1. Oh ça craint, c’est tellement injuste. Mais je suis sûre que ton homme est brillant et qu’il trouvera vite le job qu’il mérite. Dans un autre registre, j’ai oublié de te dire que j’ai adoré ta recette des croque monsieur “light”. Pour terminer, j’espère que ta petite puce a complètement retrouvé la forme.

    • Merci ma belle ! C’est adorable !! Et pour les croque, je suis contente 🙂 et pour Loulou c’est derrière nous enfouis dans le tiroir “mauvais souvenir” !! Gros bisous !

  2. C’est complètement injuste, y’a de quoi avoir les larmes et la colère qui va avec. Je vous souhaite de pouvoir vite réaliser vos rêves, vous êtes tellement volontaires, je suis sûre que ça arrivera bientôt.

    • Oui c’est dur à accepter…. Comme je disais, si encore on nous annonce qu’on est pas retenus parce qu’une personne plus compétente ou plus expérimentée a le job, soit, ce sont les règles du jeu… Mais là en l’occurrence c’est juste tout l’inverse, on se fait doubler par un fils à papa qui n’a jamais mis les pieds en Afrique..enfin bon.. Reste à voir s’il sera capable d’assurer 🙂 !! Rien n’est perdu !! Bisouuuuus

  3. ça craint ! Tout est comme ça maintenant ! C’est dégueulasse !
    Le tout c’est qu’il ne faut pas que ton homme perde confiance en lui, il faut qu’il garde en mémoire les compétences qui sont les siennes et la foi en ce qu’il sait faire ! (facile à dire …)
    Courage !

  4. C’est triste de lire ça, et d’autant plus triste de se dire que ça arrive plus souvent qu’on veut bien le dire. Quand il ne s’agit pas de piston familial, ça peut aussi être en interne. Le bon copain du patron qui n’est pas compétent pour le poste mais qui est bien marrant en réunion … Allez, hauts les coeurs, je suis sûre que vous aurez d’autres opportunités!!! 🙂

    • Oui comme tu dis !!! Enfin bon… Reste à voir s’il aura effectivement les reins assez solides pour assurer le poste… Tut n’est peut-être pas encore perdu !! Merci de ton message en tout cas !!! De gros bisous !

  5. Moi ce que je trouve révoltant c’est pas tellement que ce soit le fils du patron qui soit mis à ce poste (après tout si la boite appartient au patron, il a bien le droit d’en faire profiter ses gosses… et au moins, il connait parfaitement son fils et ses forces/faiblesses, donc pas trop de surprise), mais surtout qu’il ait pris cette décision en dernière minute!
    Ils n’auraient jamais dû lancer une procédure de recrutement et prendre le temps et l’énergie de quelqu’un comme ça si c’était pour le larguer sans préavis. Je trouve toujours ça choquant qu’on puisse mépriser à ce point des candidats qui se sont investis pour décrocher le poste, vous auriez dû être au courant qu’il y avait la candidature du fils qui vous faisait concurrence…
    Enfin de toute façon, je crois sincèrement que quand une opportunité apparemment magnifique nous passe sous le nez… c’est que la vie à quelque chose de mieux en réserve pour nous 😉

    • Oui c’est cette annonce fracassante de dernière minute qui met vraiment en colère !!!! Après pour les compétences du fils… Je demande à voir… Surtout au vu de la déception des recruteurs … On verra bien !! En tout cas ton commentaire m’a vraiment redonné la pêche.. Je garde ta dernière phrase dans la tête en cas de coups de blues !! Bisous !

  6. J’allais t’écrire pour te dire de poster pour me donner envie de reprendre moi même !!! Et là je vois tous ces nouveaux posts, complètement à la ramasse la nana ! Bon sinon le piston, ce sera toujours le piston, j’ai juste envie de te dire que la prochaine fois le piston sera pour vous (j’en suis sûre!). Pour le CV je peux essayer de voir si tu veux, envoies moi un email 🙂 Bisous

    • Oh tu sais quoi ? J’allais justement t’écrire pour venir un peu aux nouvelles.. 🙂 transmission de pensées !!!! Tout va toujours bien pour vous là-bas? Oui le piston restera toujours le piston mais vu les circonstances c’est juste râlant.. Je ne pouvais évidemment pas écrire tous les détails dans un article.. Mais je t’expliquerai par mail 😉 comme ça j’en profiterai pour te joindre le CV du Grizzly.. Sait-on jamais 😉 !!! Plein de bisous !

Ajoutez votre grain de sel :) !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s