ChocoCHOCOLAAAAAAT {Ça jacasse}

20130525-163954.jpg

C’était en janvier 2011, aux alentours de minuit. Je rentrais de l’école, crevée. Après une douche brulante, j’enfile mon pyjama et je file au lit. J’ai surement du me caler devant un énième épisode de Desperate Housewives ou d’Ally MacBeal (bon au final on s’en fout pas vrai?). Bref… Je me couche et j’ai eu envie de chocolat. Une envie compulsive et obsédante. Manipulation de l’esprit ou pas, mais à ce moment là, chaque abdo de Mike Delfino se transformait en mignonnette Côte d’Or dans lesquelles j’aurais bien planté un coup de dent …

Une envie qui m’a fait sortir de ma couette bien chaude, qui m’a fait poser les pieds sur un carrelage glacé, qui m’a fait fouiller mes placards à la recherche d’un reste de tablette Nestlé (toujours portée disparue à ce jour d’ailleurs). Je crois qu’à ce moment là, même un vieux Smarties décoloré/périmé/écrasé n’aurait pas subsisté à mon passage … Malheureusement (heureusement?) pour moi, aucun Smarties à l’horizon… Le vide cacaotique intersidérale !!

C’est comme ça que, ce jour là, à minuit et des cacahuètes (mmmh chocolat/noisette…*bave*) j’ai enfilé mon plus beau peignoir et c’est cheveux-en-bataille- valises-sous-les-yeux que je suis allée frapper à la porte de mes beaux parents à la conquête d’un Ferrero-Rocher (je les avais repérés dans le tiroir du buffet – pas folle la guêpe !). Le rouge aux joues, je suis repartie mon petit ballotin sous le bras… (Merci Mumu :)).

Cette nuit là je me suis goinfrée de chocolat. Je n’ai même pas cherché à comprendre. Je déballais, je dévorais… Tout ça dans un enchainement presque mécanique parfaitement maitrisé (ça fait flipper hein?!) !

Le jour où j’ai vu les deux traits se dessiner sur mon ClearBlue j’ai compris. Même si ça me semblait improbable, si j’attachais plutôt ces grandes théories au mythe qu’au phénomène scientifique, j’ai bien dû l’admettre. J’étais enceinte et j’avais des envies. Moi qui étais plutôt portée sur le salé, je me suis découvert une passion pour les fortes teneurs en cacao. Pour le coup, j’ai remercié mon capital génétique de ne pas avoir d’antécédent diabétique…

Pendant 9 mois mon frigo est devenu le temple de Suchard et Lindt, mes placards un hommage à Brossard. Loin des envies les plus folles et originales, je suis resté assez classique… Mais j’avoue que pour le bien de mes hanches j’aurais préféré être obsédée par du St-Moret Light ou de la Vache qui rit (poke les filles – la poulette et la dinde). Et ouais, le chocolat ça pardonne pas… 22 kg en 9 mois.. Qui dis mieux?

20130525-162949.jpg

13 thoughts on “ChocoCHOCOLAAAAAAT {Ça jacasse}

  1. Noooont’as étéfrappéchez tes beaux-parents le cheveu à la snorki? 😄
    Et le “mes placards un hommage à brossard”:marvelous. Propose leur ça comme slogan, y’à un truc à faire là!
    C’est donc vrai ces envies? Moi j’avais enviedecitron et detrucs bien inmangeables et acides. J’ai réussi à prendre 25kgs…je ne sais comment (rappelons que je mesure 1m55:cageot powaaaaaaa)
    Allez, plus que 8 à perdre:(

  2. Le passage chez les beaux-parents m’a bien fait marrer, hihi. Moi ma seule envie de grossesse c’était du fromage blanc mélangé avec de la compote de pommes, miam. Vive le chocolat .

  3. Trop drôle ton billet ! Moi c’est pareil en ce moment avec les shtroumpf et les œufs au plat haribo alors que normalement je haie les bonbons qui utilisent la gélatine de porc (rien qu’en l’écrivant j’ai honte !). Sauf que 22kg sur mes 1.60m tout juste, Ben c’est juste PAS POSSIBLE ! (J’espère que ma conscience m’aura entendue..)

    • Haha… Bon moi je déculpabilisais en mettant mes grignotages compulsifs sur le dos des hormones.. Par contre elles te lâchent vite faut quand il s’agit de perdre les kilos après l’accouchement… Traitresses !!! 🙂

  4. Pas d’envie fulgurante chez moi… Juste mon gout du sucré qui se retrouve accentué et mon envie de bonbons haribo qui augmente…. Mais je me fais violence pour resister parce que mon grand âge ne va pas aider à éliminer…

  5. lol moi c’est moins mais je crois que j’ai en ce moment le poids de ma grossesse ! et moi qui voulais etre présentable le 5 juin arggg ça va être legging et blouse large pour cacher tout ça ! bizzzz au 5 sur la péniche 🙂

    • Tu as raison le legging c’est la vie 🙂 au moins tu seras tout-confort comparé à celles perchées sur des talons de 12 😉 … Hâte de te rencontrer en tout cas !! Bisous !!

  6. Pingback: Quand on ne se voit plus grossir… {ça jacasse} | Maman, globe-trotteuse à poussette

Ajoutez votre grain de sel :) !

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s