2 ans… et il s’en allé, le temps…

image

Il est parti le temps… Sans se retourner, sans laisser un mot, sans dire au revoir. Il est parti en un battement de cil comme on claque une porte, comme on corne une page… Il est parti et a emporté dans son baluchon aux souvenirs toutes les premières fois magiques, les premiers frissons, mes premières émotions.

Il s’en est allé si vite que déjà les images se brouillent. Fugaces instants de vie éphémère. Il a emporté avec lui la sensation des 02kg8 de bonheur déposé au creux de mes bras le 29 septembre 2011. Je ne les entends plus résonner en moi ces premiers cris qui accueillent la vie et qui me rendaient si vivante. Ce tsunami d’émotions qui submerge les premiers jours s’est lissé, naturellement, spontanément.

Sans que je ne m’en rende compte, le temps qui passe me transporte dans son tourbillon quotidien charriant avec lui mes incertitudes et mes angoisses de jeune maman débutante.

Il s’en va le temps. Il ne nous attend pas.

Deux ans déjà.

Parfois je voudrais le rattraper dans sa course folle, l’implorer de me laisser encore quelques minutes regarder la danse des mains de mon nourrisson qui dort.

Et puis, soudain, un éclat de rire.

Ce rire de petite fille qui m’arrache à mes pensées et me rappelle simplement de profiter de l’instantanéité du moment présent. Cet instant temporaire, merveilleux, à saisir à pleine mains… Et à savoir laisser s’échapper aussi…

Deux ans, 13 kg et 16 tetines plus tard, l’épreuve du temps continue d’inonder mon coeur. D’un amour absolu. Alors il peut bien continuer de fouler les événements de ma vie, je sais que dans sa course urgente, et, sous son allure de d’homme pressé, il m’en réserve encore … de belles surprises !

2 ans, ce n’est peut-être qu’une poussière, mais dans le coeur d’une maman… C’est tellement plus !

*crédit photo*