Prénoms : Maman VS Papa {Ça jacasse}

20130612-204930.jpg

Vous savez que j’ai été nommée Reine de la basse cour mercredi dernier? C’est Trois fois maman qui m’a fait l’honneur de me transmettre sa couronne (merciiiiiiiiiiiiiiii) … Du coup c’est à mon tour ce mercredi de nommer la future reine de Ça jacasse 🙂 … Lourde responsabilité n’est-ce-pas? Avec plus de 15 participations, j’ai pu lire de chouettes articles et découvrir plein de nouvelles blogueuses…

Alors, avant de couronner notre nouvelle Jacasseuse de la semaine.. Vous voulez savoir comment ça s’est passé, pour nous, le choix du prénom?

J’avais déjà écris un article sur le sujet, alors pour celles qui ne l’auraient pas encore lu, le voici (holala, la fiiiiiiille quoi !!!! Elle recycle ses articles!) :

” Futur papa refuse catégoriquement toutes mes tentatives de suggestion de prénoms… J’ai eu droit à tout… Kimi? Un haussement d’épaules, Micky? Les yeux levés au ciel, Nell? Des soupirs outranciers d’hippopotame … Rien ne lui convenait… Quant à ses idées… Je les attends toujours !!

Bref, je commence à me résigner au fait que ma fille s’appellera probablement “Joli Bébé” ….

Et puis un jour lors d’une virée dans l’arrière pays niçois, on écoute une chanson de Louise Attaque, futur papa me regarde et me dit : “Lea, c’est bien, Lea, non?” Je ne sais pas pourquoi mais il m’a touché en plein coeur, j’ai trouvé ce moment tellement touchant et magique que je n’ai même pas discuté…. Ce sera Lea.. C’est un peu loin de mes idées hors du commun, mais j’aime !

Après 9 mois de grossesse, 12h de travail, je tiens enfin ma petite Lea dans les bras, je fonds de bonheur !

Et puis 48h après l’arrivée de bébé, il est temps d’aller la déclarer officiellement… Papa prépare la déclaration de naissance, sa pièce d’identité, me regarde : “Alors, c’est sur? On l’appelle Lea?” Il me regarde, je le regarde, on regarde notre petite pistache… “Et si on rajoutait Lou? Lea-Lou?”

J’adore tout simplement !!

Je suis comblée et l’heureuse maman d’une petite Lea-Lou ! Comme quoi les meilleures idées n’ont pas toujours besoin d’être muries… Elles viennent comme ça, sur l’instant, surprenantes et délicieuses ! ”

Alors j’espère que The Active Mum a trouvé un prénom pour son bébé? Sinon pour les idées c’est vrai que c’est un choix tellement personnel qu’il est difficile d’en suggérer… Dis nous si tu as trouvé ZE prénom coup de coeur ??!! D’ailleurs si tu veux une méthodologie pour choisir (et trouver!!) le prénom de tes rêves tu peux toujours aller lire l’article d’Edenlly qui te dresses un processus à suivre en plusieurs étapes :), ou encore l’article de Nioukids. Je te conseille aussi l’article de Poupette World qui propose toutes sortes d’inspiration : hommage à un membre de la famille, d’une célébrité qu’on affectionne, d’une rencontre fortuite et marquante de notre vie …

L’Arbre de Freya, tu as vraiment titillé ma curiosité quant à ce prénom original et inconnu que tu as donné à ta fille… Je veux savoir moi 🙂 !!

Galinou tu m’as touchée avec ton article… Parce que parfois c’est dur d’être d’accord, parce que parfois on fait des concessions qu’on regrette secrètement… Mais comme tu dis c’est ton bébé et tu l’aimes quoi qu’il en soit.. Et je suis sûre que si pour l’instant tu le trouves un peu rude, tu lui a trouvé un tout joli surnom tout doux et en grandissant il le portera à merveille.

Karen, je suis contente de savoir le pourquoi de l’intitulé de ton blog qui chatouillait aussi ma curiosité je dois t’avouer, et c’est vraiment top que le prénom de votre petit loup (parenthèse mièvre : il est trop trop beau d’ailleurs!!) soit un choix unanime parfait, et j’aime beaucoup aussi la signification du choix des deux autres prénoms. J’ai beaucoup aimé l’article de Lune et Rustine dans le même style.. Quelle chance d’être en parfaite osmose sur le choix du prénom !

Fashion Family, je les trouve super beaux ces deux prénoms… Et comme tu dis parfois faut savoir les garder secret… Encore que moi, heureusement que j’avais annoncé ma première idée avant l’accouchement sinon j’aurais été taxée de “voleuses-de-prénoms” un paquet de fois vu les Lea qui sont nées dans mon entourage au même moment :).

Coup de coeur pour l’article de Mon bébé bio que j’ai juste trouvé super bien écrit et vraiment touchant.. Je ne sais pas vous mais moi j’ai été transportée dans leur histoire, de la rencontre des futurs heureux parents à la naissance du petit bout tant désiré.

Maman Loutre, j’ai a-do-ré ton article !!! Plein d’humour comme j’aime… Et franchement l’histoire du chat et de la poupée c’est géant !!! Tout pareil pour Maman Dinde d’ailleurs et le grand-père rustre… Pauvre Eddy 🙂 ! Vanette, idem, l’épisode du papa aux gouts musicaux très Rock FM m’a bien fait marrer… Et bravo pour ta malice 😉 ! J’ai aussi vraiment bien aimé lire Mme E . Un article plein de sensibilité et d’humour ! Évidemment j’ai aimé lire La Poulette… Et on s’en est bien sorti sur Reno 😉 !

Bref, autant dire que le choix fut rude dans ma décision… J’ai été touchée, émue par nombreux de vos billets… J’ai beaucoup souris aussi !!! Choix difficile, mais allez… Je me lance… Je décerne ma couronne à Maman tu fais quoi parce que j’ai bien ri et que j’ai adoré l’histoire de petit Arthur qui voulait que sa soeur s’appelle Camille 🙂 !!

20130612-204841.jpg

Derrière chaque homme, il y a une femme… c’est bien connu :) !

baskets bébé

Je suis abonnée aux “mais, je sais pas faire, toi tu sais”… ha baa oui forcément chez moi c’est inné !! Il n’y a rien qui m’hérisse plus que d’entendre ça !

Non mais sérieusement… comme si pour moi, changer une couche, tester la température du bain, ou réagir en cas d’étranglement, c’était une seconde nature ! Je crois qu’il n’a pas encore compris qu’on n’avait pas suivi un cursus clandestin de 5 années d’étude pour devenir une maman parfaite avec spécialité petits bobos/gros dégâts et cas pratiques sur le terrain.

En fait j’ai jamais droit à une minute de répit…

– Quand je demande à Papa Ours de lui faire un biberon j’ai droit instantanément à l’écho : “Combien de cuillères pour combien de ml?”.. Non mais c’est pas comme si ça faisait bientôt 6 mois qu’elle était à 8 cuillerées pour 240ml.. m’enfin bon, c’est pas grave, je répète !

– Quand je sens une couche pleine et que je suis occupée, j’envoie Loulou chez son papa (comment ça maman indigne??).. et 3 minutes après l’avoir posée sur la table à langer j’ai droit au cri d’SOS : “Miaaaaa, là je peux pas gérer seul, ça déborde !” … Non mais dis moi chéri, quand tu es au travail toute la journée, heureusement que je n’attends pas ton retour le soir pour m’occuper des fesses de notre Loulou parce que sinon je t’annonce pas l’état du truc ! Et puis quand j’arrive à la rescousse, Papa Ours s’est déjà réfugié de l’autre côté de la table à langer, me laissant l’honneur de gérer le champ de bataille … “Baa quoi, je lui tiens les pieds”.. Ha pardon, je t’ai pas dit merci? Autant pour moi …

– Quand je demande à Papa Ours de l’habiller, il me répond toujours “comment?”. “Haa je sais pas, je propose le look total gothique pour aujourd’hui.. tu trouveras les mitaines dans le tiroir du bas”. C’est vraiment super compliqué de trouver un legging et un t-shirt plus ou moins assorti? Non je demande, parce que quand Papa Ours l’a “habillé” dimanche j’ai retrouvé Loulou avec un pull en tricot rose sur un mini-short en flanelle orange et jaune avec des chaussettes grises rentrées dans des baskets rouges ! Soit on n’a pas la même fibre artistique, soit je n’ai clairement pas compris le point de vue de l’auteur.. au choix.

Non mais, je parle, je parle, mais au fond ça m’amuse, et je trouve ça même attendrissant… Papa Ours a des faiblesses !!!! OUIIIIII, c’est un scooooop !!

Je me sens WonderMaman tous les jours, et voilà enfin un domaine de discipline dans lequel j’aurai toujours le dessus sur lui.. Et ça, ça nous fait quand même du bien, à mon égo et moi 🙂 !

suivez-nous sur Insta

La magie de l’accouchement (du mien, tout au moins…)

20130129-120944.jpg

Je garde de mon accouchement un souvenir magique. Non je ne parle pas du moment où enfin j’ai pu tenir au creux de mon cou mon bébé (non pas que ce moment là n’aie pas été merveilleux, mais j’y reviendrai), je ne parle pas non plus du soulagement de voir ENFIN arriver ce nourrisson tant attendu (9 mois, c’est long)….. Non non, je parle vraiment de l’accouchement en lui-même :
Du fameux POUSSEEEEZ jusqu’au premier cri de bébé (en, fait, c’est surtout son premier pleur qui était magique, ce son cristallin, qui a ce pouvoir de faire oublier tout le reste).

28 septembre 2011, je regardais tranquillement un énième épisode de Desperate Housewives quand j’ai perdu les eaux….. Après avoir hurlé le nom de mon homme quelques fois (mais à travers le double vitrage, évidemment il ne m’entendait pas)… Il finit par arriver. J’étais partagée entre panique et excitation, lui est resté étrangement calme.

J’ai pris une douche, vérifier 15 fois que j’avais bien toutes mes affaires avec moi, appeler 50 fois ma maman (qui vit au Rwanda, qui devait arriver plus tôt, mais la veille l’obstétricien m’a assuré que j’irai à terme -06/10- merci docteur!)…. Et j’avais soif !!!!

Arrivés à la maternité, on monte, on m’examine, futur-papa va m’acheter ma bouteille d’eau…quand il revient, j’ai à peine eu le temps de tendre ma main que la sage-femme m’interdisait déjà de boire… Ok j’exagère …elle m’a autorisé une gorgée… Bourreau !! Et ensuite elle nous annonce sourire aux lèvres “on vous monte en chambre, vous ne mangez plus, ne buvez plus, et vous attendez que le travail se passe, ça peut prendre jusque 24h avant un déclenchement de notre part”, me voilà rassurée tiens !!

J’ai besoin d’être soutenue, mais mon homme ne peux déjà presque plus me regarder sans tourner de l’oeil (phobique des piqures, avec mon cathéter dans le bras, ça n’a pas aidé)…

On attend, et les douleurs commencent à apparaitre, puis s’intensifier (je m’en rappelle parce que je me vois encore dire “aie, ça fait mal” face à futur-papa impuissant) …

1h du matin, le travail commence,
5h du matin, je suis dilatée à 1 doigt (ne soyez pas choqués, ce sont les termes médicaux hein :)),
6h du matin, on me descend au bloc,
7h du matin, on me pose la péridurale (tiens, futur-papa a encore déserté)…
10h du matin, je suis dilatée à 2 doigts.. Je n’en peux plus, je suis fatiguée….
11h, on m’injecte un produit pour accélérer le travail,
11h30, une lueur d’espoir je suis dilatée à 7,
11h45, je pleure (anesthésie tellement forte que je ne sens plus mes jambes, je me sentais prisonnière de mon propre corps et j’ai détesté cette sensation),
11h55 futur-papa vole à mon secours et appelle une sage-femme,
11h56, 2e lueur d’espoir: je suis dilatée à 9 …
11h57, je me calme ,
Midi, je panique quand on m’annonce qu’on voit les cheveux. Alors là il se passe quand même quelque chose d’étrange.. On a eu 9 mois pour se préparer au fait qu’on allait être maman et pourtant c’est à ce moment là qu’on prend vraiment conscience de ce qu’il se passe – oh mon dieu, je vais être maman?? Ouiii je vais être maman !! –
Midi 5, ma salle est envahie de blouses blanches, et ça ne m’inquiète pas,
Midi 7, on me dit de mettre les jambes sur les étriers (j’aurais bien voulu, mais comment dire….je ne pouvais pas!!!!), bref ON me mets sur les jambes sur les étriers..
Midi 8 : “Vous avez suivi les cours de préparation à l’accouchement”, je réponds que oui, “vous savez donc ce qu’il faut faire”, je réponds que non, bref on me ré explique…
Midi 9 : je pousse, je souffle, je pousse, je souffle, je deviens bleue (un peu comme Hulk selon mon homme)
Midi 11 : elle est engagée, je ne vois plus rien, je n’entends plus rien,
Midi 13, l’obstétricien monte sur mon ventre et y mets tout son poids,
Midi 15, j’entends futur-papa pleurer à côté de moi en me serrant fort la main, il se rend compte qu’il va être papa…

Je continue de pousser, de souffler, et de pousser encore et encore…

Midi 28, j’entends désormais-papa me dire la voix coupée : “elle es trop belle, elle est trop belle, elle est trop belle”… Je reprends mes esprits, on me montre bébé, je pleure, on pleure de bonheur !!!

Je n’avais jamais vu une seule larme perler dans les yeux de mon homme depuis 7 ans qu’on partage notre vie… Et s’est envahis d’émotion et d’amour qu’on a pleuré ensemble en ce 29 septembre 2011 pour annoncer bienvenue à notre bébé…

C’était magique, on était hors du temps, c’était notre moment à nous et rien qu’à nous, et on s’en souviendra toute notre vie…. Aujourd’hui, je ne garde que ça : les larmes de mon homme, le 1er cri de ma fille, et mon amour déjà infini pour ce petit être de 2kg8….

Et vous les filles votre accouchement?? Et pour les papas… Vos impressions??

Suivez-nous sur Insta 😉

Prénoms : Maman VS Papa

400_F_29627173_nxDgxbYDhcjSAvw1e6XY1eZDoPcr240g copy

Futur papa refuse catégoriquement toutes mes tentatives de suggestion de prénoms… J’ai eu droit à tout… Kimi? Un haussement d’épaules, Micky? Les yeux levés au ciel, Nell? Des soupirs outranciers d’hippopotame … Rien ne lui convenait… Quant à ses idées… Je les attends toujours !!

Bref, je commence à me résigner au fait que ma fille s’appellera probablement “Joli Bébé” ….

Et puis un jour lors d’une virée dans l’arrière pays niçois, on écoute une chanson de Louise Attaque, futur papa me regarde et me dit : “Lea, c’est bien, Lea, non?” Je ne sais pas pourquoi mais il m’a touché en plein coeur, j’ai trouvé ce moment tellement touchant et magique que je n’ai même pas discuté…. Ce sera Lea.. C’est un peu loin de mes idées hors du commun, mais j’aime !

Après 9 mois de grossesse, 12h de travail, je tiens enfin ma petite Lea dans les bras, je fonds de bonheur !

Et puis 48h après l’arrivée de bébé, il est temps d’aller la déclarer officiellement… Papa prépare la déclaration de naissance, sa pièce d’identité, me regarde : “Alors, c’est sur? On l’appelle Lea?” Il me regarde, je le regarde, on regarde notre petite pistache… “Et si on rajoutait Lou? Lea-Lou?”

J’adore tout simplement !!

Je suis comblée et l’heureuse maman d’une petite Lea-Lou ! Comme quoi les meilleures idées n’ont pas toujours besoin d’être muries… Elles viennent comme ça, sur l’instant, surprenantes et délicieuses !

Suivez-nous sur Insta 😉

La première échographie …

#

Je me lève, je sautille, je souris, je me maquille, je vomis… Bref une matinée des plus banales dans le quotidien d’une jeune femme enceinte… Sauf que, aujourd’hui, moi, je vais voir mon bébé !

J’essuie discrètement la larme qui s’entête à vouloir couler au coin de mon oeil pendant que mon homme, lui, lance déjà les pronostics quant au sexe du bébé.

Après avoir affronté le trafic Marseillais, ne pas avoir trouvé de place de parking, mais s’être garé quand même, et avoir lancé un “bonjour” plein d’entrain à une standardiste indifférente, on va patienter dans la salle d’attente en se disant que de toute façon, rien, ni personne, ne pourra entamer notre bonne humeur aujourd’hui ! Sauf peut-être le défilement exagérément lent des minutes…

Enfin, vient notre tour… je m’allonge, je me détends, je remonte mon pull, je serre fort la main de mon chéri, je me fais badigeonner le ventre… Et là, après quelque minutes, le Docteur nous présente notre bébé :

Une petite virgule de 2 cm
avec un coeur qui bat la chamade
et qu’on aime déjà à la folie!

Suivez-nous sur Insta 😉