6 mois plus tard…

maman globe trotteuse.001

J’en avais envie… Depuis quelques semaines déjà.
Je commençais à taper… Et encore, et encore… Et sans savoir pourquoi un coup de CtrlA plus tard, il n’en restait rien.
Et puis ça me reprenais parfois, souvent… Et puis j’osais plus.

Je me sentais tellement nulle de ne pas avoir continué, j’avais peur d’avoir été oubliée… (Blogooooooo ton univers impitoyAaAaAaAbleuuuuuuuu).. Bref, t’as saisi l’idée générale quoi…

Alors aujourd’hui je me lance, oubliée ou pas, je suis trop une guedin (t’as vu?) !

So, what´s up les gars ?

Allez, j’vous fais le topo vite fait …
5 mois passés au Rwanda (safaris/piqures de moustiques/cure de vitamines/première entrée en crèche/voir son homme deux semaines/premiers mots/saisons des pluies/reprise intensive du sport/famille, rires, joie, toussa, toussa),

Des magnifiques vacances en Afrique du Sud (plages de rêve/séjour dans une maison en sac de sables/overdose de BBQ/48h sur un bateau/feu de camp|guitare/balades dans le désert/découvertes herpétologiques),

Un retour en France (retrouvailles/expérimentations capillaires/changement de voiture (mini powaaaaaa)/féerie de Noël/razzia chez Macdo/premiers dessins/première coupe de cheveux pour Loulou/nouvel an au ski/retrouver son homme pendant 1 mois/recevoir une bague de fiancailles (hiiiiiiiiiiii)),

un road trip en Belgique (8h de TGV/visite chez les arrières grands parents/1000 km de trajet sillonés au compteur/manger un merveilleux/galérer dans les gares sans escalators(ni ascenseurs/ ni rampe)/profiter de la vie),

(re)retour sur Marseille (Mr accepte un CDI sur Abidjan/se marier civilement/ dire aurevoir à son homme mari en espérant vite, vite le rejoindre)..

Y’a de quoi écrire du billet là non??
Promis, j’y pense… mais pas ce soir, j’ai Pekin Express !

Occuper bébé dans l’avion – je dégaine mon atout !

20130305-082704.jpg

Vous savez quoi? J’angoisse déjà à l’idée du départ !! Pourtant c’est pas comme si j’en étais à mon premier vol avec bébé… C’est dans deux semaines, mais je sens déjà cette boule se former dans mon estomac…. Je suis découragée avant même d’avoir commencé mes valises… L’idée de tout faire rentrer, de tasser, d’organiser, d’optimiser l’espace !! J’oblige déjà mes neurones à des exercices d’assouplissements (bon c’est pas l’entrainement militaire, mais je sais me montrer persuasive / “allez les nanas, on s’active là !! on roule bien des épaules, et avec un plus d’entrain SVP !!! Bande de feignasses !”) pour éviter les courbatures après le marathon valises-aéroport-départ-avion-transit-avion-arrivée.. Et ouais ça demande juste une gymnastique des méninges dantesque toute cette histoire … Surtout avec un petit koala surexcité accroché à nous !!

Va encore falloir que j’enfile mon costume de super-woman pour tout gérer … Remplir les valises plus vite que ce que loulou ne me les vide, peser les bagages sans excéder le poids imposé, nettoyer les geysers de vomis d’une loulou barbouillée pendant le trajet en voiture, rester aimable face à des douaniers insistants… mais tout ça c’est easy à côté DU challenge : occuper Loulou pendant nos 7h d’attente à l’aéroport, pendant nos 6h de vol, pendant nos 2h de transit, et enfin pendant l’ultime heure de vol !! Autant vous dire que je vais dégainer THE argument !!!!! J’ai nommé, j’ai désigné, je me suis inclinée devant l’iPad !!!

Et oui nous sommes vraiment des victimes de la Déesse Technologie !! Et ma petite Loulou de 16 mois y a trouvé une source d’occupation et d’inspiration quasi inépuisable, et je ne vais pas vous cacher que parfois ça me rend bien service !! Elle manipule sa (ouais faudrait pas exagérer non plus!) notre tablette avec toute la dextérité que son jeune âge permet. Franchement elle m’épate !!! Bon, si déverrouiller l’engin la laisse encore un peu perplexe (ou alors simple fainéantise? J’hésite encore…).. Le reste elle gère !! Elle sait slider les pages, elle sait ouvrir SON dossier, elle sait ouvrir SES applis, elle s’amuse à découvrir les fruits, les formes, et tarter ce pauvre Talking Tom sans ménagement… Parfois elle va aussi à la découverte … Elle m’ouvre Skype, tapote des messages où les consonnes se bousculent les unes aux autres, et discute avec des amis perdus de vue… Bref que du bonheur ! Bon je reste très vigilante quant au temps passé devant l’écran (#ModeMamanResponsableActivé).. Et surtout aux manipulations hasardeuses de bébé.. Je crois que si en rentrant du boulot Grizzly voit une rayure sur son écran, c’est moi qu’il risque de rayer ..

Tout ça pour dire que je détiens peut-être l’arme par excellence pour un voyage réussi … Au moindre signe d’énervement, je la laisserai se défouler sur ce pauvre Tom. Au moindre signe de fatigue je lance Pabobo et ses veilleuses multicolores, au moindre signe d’ennuiement je la laisse jouer sur Baby-Bus à reconnaitre la Pitaya du Durian (où ils vont chercher leurs fruits les concepteurs sans déconner? Ça pue le pari ouais !! )

Allez, franchement, il est pas au top mon plan ?? (Par contre je décline toute responsabilité pour les nuisances sonores.. Forcément un jeu sans son, c’est beaucoup moins marrant !! Mais bon vous préférez le combo pleurs/chouinements??)

2 lots trop mimi à gagner jusqu’au 20 mars par ici 😉

Vis ma vie de maman expatriée – Mes indispensables pour bébé

20130227-084300.jpg

Voici ma check-list (non exhaustive) des petites choses que je conseillerais de prendre pour un départ en Afrique (moyenne ou longue-durée) avec bébé.

Mes indispensables :
– CasquetteS
– Chapeau
– Maillots de bain
– Un petit set de jeu de plage (seau, tamis, râteau, pelle)
– Crème solaire (mustela bébé/enfant)
– Crème après soleil (mustela bébé/enfant)
– Anti-moustiques bébé (moustidose dès 6 mois)
– Patchs diffuseurs (Mousti Fluid)
– Moustiquaire
– Sandales ouvertes (avec lanière pour protéger les orteils)
– Siège auto (prix fou en Afrique, qualité chinoise)
– Plusieurs tétines (en cas de perte)
– Attache tétine (qui s’accroche bien aux vêtements !)
– Couches (un petit stock)
– Lingettes humides (idem)
– Quelques petits pots industriels (voyages, déplacements…)
– Biberons
– Goupillon
– Poussette tout-terrain (mes plus : dossier qui permet de s’allonger, panier de rangement)
– DES PILES (pas toujours facile à trouver…et quand on est à court, bonjour la cata!!)

Trousse pharmacie :
– Doliprane sirop (pays chaud, privilégiez les sirops)
– Advil sirop (en cas de fièvre)
– Adiaril (en cas de diarrhée)
– Tiorfan (en cas de diarrhée)
– Urtigel (en cas de démangeaisons suite à des piqures)
– Thermomètre (classique)
– Crème pour le change (type bepanthen ou mitosyl + liniment)
– Rinotrophil (petit rhume)
– Mouche bébé (manuel)
– Talc (pays humides)
– Suppo glycérine + Duphalac ou Importal (constipation)
– Kit pansements / désinfectant
Médicament Coartem (mon INDISPENSABLE en cas de suspicion de malaria !! Il faut savoir que suivant les coins en Afrique, la Malaria (le Paludisme) est de plus en plus résistante. Parfois, elle ne se détecte qu’après 3 (voire 4, 5…) gouttes épaisses. En sachant qu’elle peut être fulgurante et mortelle passé un délai de 48h, je ne prendrai plus aucun risque pour ma fille. Si une grosse fièvre ne passe pas, je lui donnerai les cachets. J’ai pris cette décision à la suite du décès de la fille (2 ans) d’une amie dont la malaria n’a pas été détectée à la goutte et aux analyses).

Pour le quotidien :
– Vêtements légers
– Babygros coton
– Chaussettes + t-shirts manches longues + pantalons pour le soir (couverture maximale / moustiques)
– Serviettes et capes de bain
– Produits de toilette (sérum phy, gel dermo-nettoyant)

Ce qui ne m’a jamais servi :
– Combinaison plage (jamais réussi à lui enfiler / pas pratique)
– Sandales plage (impossible de les lui maintenir aux pieds)
Vous me direz, c’est pas ça qui a pris de la place dans ma valise….

Pour aider bébé à gérer le changement d’environnement :
– Prendre quelque uns de ses jouets préférés, pour le bain aussi,
– Recréer un espace personnel rassurant, notamment son lit (ses doudous, son mobile, ses peluches, son tour de lit habituel, sa veilleuse…),
– Le rassurer, lui expliquer, ne pas chambouler ses habitudes.

À savoir :
– Bébé a besoin de son propre passeport pour voyager,
– Prenez toujours votre livret de famille avec vous et un acte de naissance, on ne sait jamais!
– Bébé n’a pas besoin de son carnet jaune avant ses 1 an. Après il faut penser à le faire vacciner contre la fièvre jaune et emporter le carnet avec soi.

Et sinon, des histoires de maman expatriée y’en a aussi par ici :
Préparer un départ avec bébé
Boucler les valises avec bébé
Voyager en avion avec bébé
Anecdotes bébé en Afrique

Vis-ma-vie de maman expatriée – bébé en Afrique

20130221-154538.jpg

– Je n’ai plus peur du rhume, mais du paludisme,
– Je n’ai plus peur des voitures, mais des vélos,
– J’ai peur des chutes de noix de coco,
– Je passe mon temps à répéter que non ma fille n’est pas un petit garçon (je pensais pourtant que la robe, la couette, et le rose seraient des indices assez explicites),
– Je couvre ma fille à l’intérieur et la découvre pour sortir (bonjour le choc thermique entre la clim à 25° et la température extérieure à 40°),
– Ma fille a goûté au fruit de la passion avant même de savoir ce qu’était une pomme,
– Elle n’a peur ni des serpents, ni des caméléons,
– Elle comprend aussi bien le français, que l’anglais, que le Swahili,
– Elle se balade en jupe et sandales toute l’année,
– J’ai appris à ne plus me formaliser quand ma fille patauge avec bonheur dans une flaque de boue, ou malaxe de la terre pendant des heures,

20130221-154527.jpg

– Elle est super sociable et passe son temps à secouer sa petite main dès qu’elle aperçoit quelqu’un et ils lui rendent bien,
– Elle joue avec les singes alors qu’elle ignore presque ce qu’est un chat,
– Ici elle est surnommée Lea-Brousse par son tonton Brousse,
– Elle est toute penaude quand elle court à la rencontre d’enfants africains et qu’ils s’enfuient en courant parce qu’ils ont peur des bébés européens,
– Elle prend parfois son bain dans une bassine au milieu du jardin,
– Elle a déjà fait du camping,
– Je lui ai appris à ne pas avoir peur du noir, et à me donner sa veilleuse pour la mettre à charger tous les matins en cas de coupure de courant,
– Elle passe son temps à jouer dehors, à courir et essayer d’attraper les lézards,
– C’est une casse-cou qui part à l’aventure et n’a peur de rien,
– Sa comptine préférée c’est “brousse, brousse, j’aime la brousse et la jolie savane”,

20130221-154521.jpg

J’ai tordu le cou aux idées reçues comme quoi c’est “inconscient” et “dangereux” d’emmener un bébé en Afrique. Elle y est heureuse, et nous aussi !!

20130221-150439.jpg

Rejoignez moi sur Facebook 🙂

Vis ma vie de maman expatriée – les joies (ou pas) de l’avion avec bébé !

blog maman

Aujourd’hui quand je me prépare à prendre l’avion je pense à :
– Bourrer mon trolley de doudous,
– Ne pas oublier les bibis, les couches, les lingettes, le change et 15 tétines… on ne sait jamais !
– Prendre des petits-pots (beurk je sais, mais ça se conserve!) et de l’eau (et négocier à chaque point sécurité pour qu’ils m’autorisent à entrer avec mon eau alors que normalement on a pas le droit, oui mais je suis maman, alors ne me cherchez pas!)
– Prendre le Doliprane, le sirop Delabarre, la crème Mytosil, etc, etc.
– Vérifier l’état des piles des jouets (sinon j’annonce déjà le drame intersidérale)

Aujourd’hui quand je me prépare à prendre l’avion je ne pense plus à :
– Charger mon iPhone à bloc et télécharger les dernières applis qui ont la côte (non, je ne parle pas de Talking Tom)
– Prendre le dernier vernis que je voulais tester (pas un rose flashy à paillettes, non, le dernier corail de chez Chanel)
– Acheter Public et Cosmo (remplacé par le livre musical de Mickey, oui, oui, celui avec sa voix qui tape sur le système)
– Prendre ma pince à épiler et ma trousse de maquillage (à la place j’ai une trousse Luc & Lea avec du sérum phy et un mini coupe-ongles)
– Acheter des M&M’s et du Toblerone (définitivement supplantés par les boudoirs)

***

– Aujourd’hui quand je vais m’enregistrer, je passe devant tout le monde (faut bien qu’on aie des avantages non?? donc, sachez-le avec bébé vous êtes prioritaires !)

– Aujourd’hui quand j’attends l’avion je ne fais plus les dutty free mais je cours derrière mon bébé en m’efforçant de ne pas hurler crier à travers tous les halls (reviens ici Loulou, Loulou tu vas tomber, attention, Loulou ramasse ton doudou, n’enlèves pas tes chaussures, Loulou laisse dormir le monsieur, Loulou t’es pas fatiguée, Loulou… Loulouuuuu??)

– Aujourd’hui quand je prends l’avion je peux très facilement m’énerver si on me dit que NON je n’aurai pas ma poussette en transit, alors que c’était bien spécifié que OUI j’y avais droit,

– Aujourd’hui quand je prends l’avion, avoir l’emplacement aile ou fenêtre prend tout son sens (Vous voulez pas échanger de place avec moi? vous êtes surs? vous ne viendrez pas vous plaindre quand je vous aurai enjambé une cinquantaine de fois, et que mon sac à langer vous sera tombé quinze fois sur les genoux!)

– Aujourd’hui quand je prend l’avion je suis capable de faire du charme à un steward (et même à une hôtesse) pour obtenir la place bébé (que j’ai oublié de spécifier à l’enregistrement #mais-où-avais-je-la-tête?…Ha oui, certainement dans une couche!)

– Aujourd’hui quand je prend l’avion je ne dors plus, je fais des allers-retours dans les allées, encore, encore et … encore !

– Aujourd’hui quand je prends l’avion je suis une angoissée des pleurs…

Aujourd’hui quand je prends l’avion, j’ai besoin de 48h pour récupérer ! #enjoy-ma-vie-de-maman

Suivez nous sur Insta

Vis ma vie de Maman expatriée – bouclez les valises !

_bagages_s
– Mais comment on va faire pour tout rentrer dans les valises???? (Déjà, on oublie la “technique” du jeté-boulé et on apprend à maîtriser l’art de la “logistique bagagistique”)
– Mais comment on va faire pour que ça ne pèse que 23kg??? (Ok, ok chéri, je vais la laisser ici, l’intégrale de Friends )
– Mais comment on va faire pour se trimballer tout ça??? (Bon, soyons pragmatiques, il nous reste deux semaines pour prendre un abonnement à Keep Cool et se faire les biceps)

Allez moral gonflé à bloc, je fais mes to-do list, je colle des penses-bêtes dans toute la maison, je m’y prends à l’avance..(vous remarquez que je parle à la première personne du singulier?? Baa oui parce que pour Papa Ours jusqu’à j-1on est laaaaaaaaarges !!)… Je m’organise quoi !

– J’étale les valises,
– Je cherche, je trouve, je perds,
– Je me concentre, je m’égare, je m’énerve,
– J’enjambe, je trébuche, je tombe,
– Je plie, je déplie, je replie,

Je fais mes les valises, quoi !

Et je me bats contre Papa Ours qui depuis son canapé me dit que je prends beaucoup-mais-alors-vraiment-beacoup-trop d’affaires, et j’essaye de gérer une Loulou qui s’amuse-mais-alors-qui-s’amuse-vraiment-trop à envoyer valser tout ce que j’ai déjà rangé, et que je retrouve avec 3 de mes soutiens-gorges pendus autour du cou, grand sourire.

Après 3 jours de combat acharné contre mes pots de crèmes, les câbles high-tech de Papa Ours et les jouets de Loulou, j’attends l’homme de la situation, allongée comme une étoile de mer sur son rocher (vous visualisez la scène?? Dîtes vous que vous êtes encore bien loin de la réalité!), pour boucler les valises !

Vu le prix du kilo supplémentaire, on pèse le tout, on réouvre, on répartit, on re pèse, on casse une balance, pour arriver ENFIN à nos valises de 23kg chacune ….

Après, il nous restait plus qu’à prier pour que la douane ne nous ouvre pas les bagages… parce qu’on avait un carrefour-market à nous tous seuls là-bas dedans ! Forcément dans un pays où on ne mange que du poulet, vous vous doutez bien que j’avais anticipé … pas folle la guêpe !

Suivez-nous sur Insta 😉